Contribuables concernés, calendrier… Les points clés de la réforme Macron — Taxe d'habitation

Xavier Trudeau
Octobre 12, 2018

Si vous avez déménagez par exemple, dans une autre commune pratiquant un taux plus élevé ou pour un logement plus grand dans la même commune, votre taxe d'habitation a logiquement augmenté. Le quotidien le Parisien dévoile, de son côté, les noms des 55 villes de plus de 10 000 habitants qui sont concernées.

La suppression de la taxe d'habitation est la mesure la plus populaire du programme d'Emmanuel Macron. Mais alors que les avis commencent à arriver dans les boîtes aux lettres, des contribuables ont partagé ces derniers jours, sur les réseaux sociaux notamment, leur désagréable surprise en constatant une augmentation de cet impôt.

Il salue "leur responsabilité". "(.) Parmi les 23 millions de foyers qui la paient, près de 18 bénéficient d'une baisse dès cette année, en moyenne de 200 euros", a déclaré le ministre. Alors que le gouvernement a fait le choix de diminuer progressivement la taxe d'habitation pour 80% des foyers, avant de la faire disparaître totalement à l'horizon 2021, certains Français ont vu la note gonfler par rapport à l'année dernière.

Selon le Figaro, c'est au total plus de 6.000 communes françaises - soit plus d'une ville sur six - qui ont augmenté leur taxe d'habitation en 2018. Si de nombreuses communes ont décidé de ne pas toucher aux taux de fiscalité, d'autres communes ont décidé d'augmenter ce taux cette année. Selon lui, "c'est la preuve que l'immense majorité des élus a confiance dans le gouvernement pour leur verser la compensation à l'euro près à laquelle nous nous sommes engagés. Nous avons laissé aux communes la liberté de fixer leur taux, comme les maires le demandaient". Chacun peut le constater.

La taxe d'habitation est due par toute personne qui dispose d'un logement suffisamment meublé pour y habiter, qu'elle en soit propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit, et même si elle n'y fait que quelques courts séjours par an.

Jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe a pour sa part évoqué une baisse constatable "sauf (.) lorsque des communes informées de ce que la mesure s'accompagnait d'un dégrèvement, ont choisi librement sans doute de remonter leurs taux". 30 % de la taxe d'habitation sera supprimée pour les ménages concernés en 2018. Le gouvernement avait jusqu'alors évoqué la date butoir de 2021.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL