Des centaines de femmes rassemblées à l'appel de Muriel Robin — Violences conjugales

Pierre Vaugeois
Octobre 7, 2018

L'appel à ce rassemblement avait été lancé par Muriel Robin, notamment.

Cerise sur le gâteau, à Paris où Muriel Robin a pu compter sur la présence de centaines de personnes, venues elles-aussi alerter les pouvoirs publics sur les moyens à mettre en place le plus rapidement possible.

"Vous n'y êtes pour rien, il n'a pas le droit", a déclaré cette dernière dans un mégaphone debout sur un banc, devant les manifestants portant des banderoles "sauvons les femmes" ou des photos de victimes de violences conjugales.

"Nous, au Tignet, nous avons voulu accompagner cet élan citoyen pour que ces femmes ne meurent plus dans l'indifférence", affirme François Balazun, maire, reprenant les mots de Muriel Robin. "Ce n'est pas que aujourd'hui qu'il faut se rassembler ".

Enfin, Muriel Robin a ensuite demandé à toutes les personnes présentes de se prendre par la main. "(.) Ça nous concerne tous et toutes".

Muriel Robin qui a le rôle de "Jacqueline Sauvage " ans un téléfilm - diffusé ce lundi 1er octobre sur TF1 - savait qu'elle qu'il y aurait des conséquences après le tournage: "Il y avait des silences lourds sur le plateau, des larmes parfois".

Signataire, avec 87 autres personnalités, d'une tribune dans le Journal du dimanche, elle a également lancé une pétition en ligne intitulée "Sauvons celles qui sont encore vivantes", qui avait recueilli samedi à la mi-journée près de 471.000 signatures électroniques.

En 2016, 225.000 femmes ont subi des violences conjugales et 123 ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit environ une tous les trois jours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL