Des comptes français possiblement concernés — Piratage de Facebook

Alain Brian
Octobre 1, 2018

Désormais, il est clair que c'est l'année entière qui s'est transformée en terrain miné pour le réseau social. Les hackers seraient ainsi parvenus à s'infiltrer et contrôler le profil de millions d'utilisateurs de la plateforme à travers le monde. Conçue pour aider les utilisateurs à comprendre le niveau de confidentialité de leurs données, elle permet de voir son profil en tant qu'une autre personne (public, ami, etc.). Pour sa part, la Commission de protection des données a annoncé que Facebook l'avait bien informé, mais que le rapport n'était pas très détaillé. Cette faille - ouverte en juillet 2017 et comblée seulement la semaine dernière - a permis aux pirates de récupérer un "token d'accès". En raison du piratage, Facebook a déjà réinitialisé ces tokens d'accès, ce qui signifie que si vous avez été affecté par le piratage, vous remarquerez que vous avez été automatiquement déconnecté de votre compte Facebook, ainsi que de toute autre application qui utilise Facebook pour se connecter. Les comptes Instagram des personnes affectées ont également pu être piratés.

Les ingénieurs de Facebook ont temporairement désactivé la fonctionnalité, corrigé la faille, lancé une enquête et informé les forces de lordre.

Que faire si on fait partie des utilisateurs piratés?

"Après sêtre reconnectés, les utilisateurs recevront une notification en haut de leur fil dactualité pour expliquer ce qui sest passé" explique le réseau social. Ceci dit, les pirates ont pu publier certains contenus à votre insu, ou encore modifier les informations de récupération pour accéder ultérieurement à votre profil.

- Révoquez les accès accordés à votre compte pour des jeux ou d'autres applications tierces depuis les paramètres de votre compte Facebook. Ce n'est pas très rassurant car cela signifie que Facebook ne sait pas si ces 40 millions d'utilisateurs sont concernés par l'exploitation de la faille de sécurité. Pour autant, selon les premières constatations, les pirates n'ont pas semblé accéder aux messages privés ni posté des publications tandis que les mots de passe n'ont pas été compromis, pas plus que des informations bancaires, a assuré l'entreprise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL