Google conteste l'amende de 5 milliards US imposée par l'Union européenne | Internet

Xavier Trudeau
Octobre 10, 2018

"Nous avons fait appel contre la décision de la Commission européenne sur Android, devant le Tribunal de l'Union européenne", a déclaré le porte-parole de Google Al Verney, dans un courriel envoyé à l'AFP.

Au mois de juillet, la Commission européenne avait condamné Google au paiement d'une amende record de 4,34 milliards d'euros, estimant que le géant étasunien a abusé de sa position dominante pour imposer ses propres services en marge de son système d'exploitation Android. Il sanctionnait l'entreprise américaine pour avoir abusé de la position dominante d'Android, son système gratuit d'exploitation pour téléphone intelligent, afin d'asseoir la suprématie de son service de recherche en ligne.

Cet été, la Commission européenne a notamment accusé Google d'exiger des fabricants de smartphones qu'ils pré-installent le moteur de recherche de Google et son navigateur Chrome comme condition à l'octroi d'une licence pour proposer le Google Play Store et ainsi permettre aux utilisateurs de télécharger des applications.

En juillet, la Commission européenne avait donné 90 jours à Google pour mettre fin à ses pratiques considérées illégales avec Android, sous peine d'astreintes allant jusqu'à 5 % du chiffre d'affaires journalier et mondial de sa maison-mère Alphabet.

Patron de Google, Sundar Pichai avait écrit en réaction à l'amende de 4,34 milliards d'euros: " L'innovation rapide, le large choix et la baisse des prix sont des marqueurs classiques d'une concurrence robuste et Android les a tous rendus possibles. Elle avait ajouté que Google avait aussi payé les plus importants fabricants pour préinstaller exclusivement Google Search.

L'appel pourrait mettre des années à être jugé par la justice européenne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL