Josly Piette nie avoir proposé la nomination de Drion — Nethys

Xavier Trudeau
Octobre 7, 2018

Les nominations au sein de deux sociétés de la galaxie Nethys des déchus André Gilles et Dominique Drion ont fait jaser.

Ces deux personnalités liégeoises sont intimement liées aux affaires Publifin et Nethys qui ont alimenté la chronique politique wallonne pendant de nombreux mois.

De son côté, André Gilles indiquait qu'il se plierait aux recommandations des instances du groupe, ce qui implique une démission des mandats controversés. Le Sérésien a en effet été désigné président de Publipart et administrateur de Publilec, tandis que l'ex homme fort du cdH liégeois était, lui, simple administrateur chez Publipart. Il les "regrette fermement dès lors que la décision avait été de les écarter des conseils d'administration de Publifin et Nethys lors de la recomposition de ces organes". Ce dernier a annoncé vendredi soir qu'il allait démissionner.

Mardi, au parlement wallon, la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie de Bue, a "instamment" demandé aux administrateurs de Publifin de prendre leurs responsabilités, dénonçant "une forme d'hypocrisie" dans un dossier où chacun semble, depuis quelques jours, se renvoyer la balle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL