Journaliste disparu: l'ambassadeur saoudien convoqué par les autorités turques

Pierre Vaugeois
Octobre 7, 2018

"Nous voulons le voir sortir sain et sauf", a-t-elle ajouté.

La disparition à Istanbul du journaliste et éditorialiste saoudien Jamal Khashoggi, critique de Riyad, a donné lieu à la convocation mercredi 3 octobre de l'ambassadeur saoudien par le vice-ministre turc des Affaires étrangères. Il avait notamment critiqué plusieurs décisions du prince héritier Mohammed ben Salmane ainsi que l'intervention saoudienne au Yémen.

Un journaliste Saoudien est porté disparu depuis plus de 24 heures à Istanbul, après son entrée dans le consulat de l'Arabie Saoudite dans la capitale Turque, pour des démarches administratives.

" Selon les informations dont nous disposons, l'individu en question, qui est un Saoudien, se trouve au consulat saoudien à Istanbul ", avait déclaré à la presse mercredi le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin. Ankara a estimé qu'il se trouvait toujours au consulat mais Riyad a affirmé que l'intéressé avait quitté les locaux de la mission diplomatique après y avoir effectué des démarches mardi. Le département d'Etat américain a indiqué qu'il cherchait à en savoir davantage. Jamal Cachogui a fui l'Arabie saoudite l'an dernier pour échapper une vague d'arrestation de dissidents.

Si les autorités saoudiennes ont classé les Frères musulmans comme "organisation terroriste", la Turquie est quant à elle considérée comme l'un de leurs principaux soutiens. Cet appel a été lancé lors d'un rassemblement organisé par la Maison des journalistes arabes en Turquie (TAM) devant le consulat saoudien.

De quoi questionner une nouvelle fois sur les méthodes du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Présente au rassemblement, la militante yéménite Tawakkol Karman, prix Nobel de la paix en 2011, s'en est violemment prise aux autorités saoudiennes, estimant que M. Khashoggi "a été kidnappé dans ce repaire de gangsters qui est censé être un consulat".

M. Khashoggi est l'un de rares journalistes saoudiens en vue à élever la voix contre cette répression.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL