La chaîne américaine de magasins Sears se déclare en faillite

Xavier Trudeau
Octobre 18, 2018

En 1993, Sears cesse la distribution de son catalogue.

Le groupe commencera à fermer 142 magasins déficitaires d'ici la fin de l'année afin de se réorganiser à une plus petite échelle autour de 700 environ de ses magasins les plus rentables. Par ailleurs, il envisagerait la cession d'une partie de ses magasins, dans le cadre d'une vente aux enchères organisée dans la procédure de faillite.

En attendant, les magasins des enseignes Sears et Kmart restent ouverts.

Cette chaîne de magasins, une institution outre-Atlantique, est lourdement endettée et fait face à la concurrence du commerce en ligne, notamment du géant Amazon. Le groupe employait 89 000 personnes aux Etats-Unis en février, contre 246 000 cinq ans auparavant. Il pourrait lundi ne pas être en mesure de rembourser une échéance de 134 millions de dollars. Il négocie un apport supplémentaire de 300 millions.

Edward S. Lampert, qui occupait le poste de PDG, devient uniquement président du conseil d'administration, tandis que la direction va être assurée par un "bureau du PDG" nouvellement créé.

Le premier catalogue est distribué deux ans plus tard.

En Bourse, l'action Sears a clôturé à moins de 41 cents vendredi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL