Le Français Sanofi inaugure le plus grand complexe pharmaceutique en Afrique — Algérie

Xavier Trudeau
Octobre 14, 2018

Le géant pharmaceutique français Sanofi a inauguré jeudi sa 3e usine en Algérie, qu'il présente comme le plus grand complexe industriel de production et de distribution pharmaceutique en Afrique, a constaté un journaliste de l'AFP. Il comprend une unité de production qui fabriquera une centaine de spécialités pharmaceutiques dans différents domaines thérapeutiques (diabète, cardiologie, neurologie...), ainsi qu'un site de stockage de 4 000 m et un centre de distribution.

Entre fin 2019 et fin 2020, quand elle tournera à plein régime avec ses 400 salariés, la nouvelle installation devrait produire plus de 100 millions d'unités par an.

Le complexe industriel représente un investissement d'environ 85 millions d'euros, selon Sanofi, présent depuis 1991 en Algérie, où il dispose déjà de deux usines, dont l'une cessera son activité lorsque le site de Sidi Abdallah aura atteint sa pleine capacité.

"Notre objectif pour 2019 est de monter en puissance, c'est un travail énorme qui nous attend notamment avec un programme considérable de qualifications et de validations", a déclaré M. Chraiteh lors d'un point de presse organisé en marge de la cérémonie. "Après, le site a une telle envergure que nous envisageons de pouvoir attaquer d'autres marchés à terme", a-t-il encore avancé.

Il a expliqué le choix de l'Algérie par la présence du groupe Sanofi qui remonte à 27 ans, l'attractivité du marché algérien, les compétences des équipes ainsi que la volonté des autorités publiques à développer l'industrie pharmaceutique.

"L'ensemble de ces critères qui fait que nous prenons cette décision qui est guidée par une vision stratégique à long terme", lance-t-il. "Il témoigne de notre excellence industrielle et de notre volonté de rendre nos innovations pharmaceutiques disponibles partout dans le monde", a indiqué Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif, Affaires Industrielles Globales de Sanofi.

"Ce projet est un projet-phare de Sanofi".

"Les discussions autour de ce projet sont en cours et nous restons toujours dans une logique de développement continue en Algérie", a soutenu M. Chraiteh.

Avec une population de 40 millions d'habitants, l'Algérie est le premier marché de Sanofi en Afrique.

Le transfert de cette unité vient suite à la saturation de ses capacités de production et en réponse au besoin de moderniser les processus techniques de fabrication.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL