Le groupe pour affronter le Nîmes Olympique — OL

Solenn Plantier
Octobre 21, 2018

Le score est très sévère. Et puis il y a l'autre aspect.

Léo Dubois, voilà un nom que vous ne connaissez peut-être pas mais il incarne pourtant les récents maux de tête de Bruno Genesio, l'entraîneur de Lyon. On doit s'installer dans le haut de tableau.

"C'est lassant d'entendre tout le temps la même chose". Nous ne sommes pas les seuls à être dans cette situation. Alors, oui, c'est vrai ce qu'on entend sur notre irrégularité, sur la difficulté à faire le jeu contre un bloc bas, mais il n'y a pas que nous. Et le fait de nous les rabâcher tout le temps... "C'est un constat plus général sur le foot moderne" explique-t-il. On a revu le match plusieurs fois pour bien analyser. Toutes les équipes, dans tous les championnats, ne font pas des matches aboutis. "On a l'impression qu'il y a que l'OL qui est comme ça". "Mais on a commis des erreurs", a commenté Bruno Genesio. Celle-ci pourrait avoir une influence néfaste sur son vestiaire inexpérimenté. En revanche, Kenny Tete, qui n'a repris l'entraînement collectif que ce mercredi, sera trop juste pour défier les Crocos, "mais on a l'espoir de l'avoir mardi contre Hoffenheim en Ligue des champions". "Et là, qu'est-ce que vous me dites?" Car la blessure de Nabil Fekir et l'expulsion de Lucas Tousart l'avaient obligé à effectuer rapidement deux remplacements.

Bruno Genesio était bien remonté ce mercredi pour la conférence de presse précédant la réception de Nîmes vendredi soir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL