Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a annoncé sa démission

Pierre Vaugeois
Octobre 17, 2018

Le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a annoncé mardi sa démission sur la chaîne de télévision généraliste arménienne.

"Mon cher et fier peuple, aujourd'hui, j'ai remis ma démission", a déclaré M. Pachinian, promettant de "garantir la libre expression de la volonté du peuple lors d'élections législatives anticipées". Il devrait rester Premier ministre jusqu'à la formation d'une nouvelle assemblée. Selon la Constitution de l'Arménie, le parlement peut être dissous si, après la démission du chef du cabinet des minstres, les députés n'ont pas pu élire un nouveau Premier ministre pendant deux sessions d'affilé.

Une crise politique a éclaté en Arménie à cause de l'intention de Nikol Pachinian, élu en tant que Premier ministre au mois de mai à l'issue de nombreuses manifestations, de tenir des élections parlementaires anticipées.

Les prochaines élections législatives sont pour l'instant prévues en 2022.

Selon la Constitution arménienne, des élections législatives anticipées doivent être organisées entre 30 et 45 jours après la dissolution du Parlement. Or, aucun des principaux partis ne semble enclin à présenter un candidat.

"La démission de Pachinian vise à créer artificiellement une situation qui aboutit à des élections anticipées, ce dont il a besoin pour mener à bien le processus de sa "révolution", a expliqué à l'AFP l'analyste politique Arman Bochian.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL