Le salaire minimum augmenté aux États-Unis

Xavier Trudeau
Octobre 5, 2018

Par ailleurs, Amazon a déclaré qu'il n'augmentera pas les prix de ses produits pour payer les augmentations de salaire.

L'augmentation, à 15 dollars de l'heure à partir du 1 novembre, "concernera plus de 250.000 salariés ainsi que 100.000 employés saisonniers qui seront embauchés à travers le pays pendant les vacances", indique l'entreprise dans un communiqué. Souvent critiqué pour le sort réservé à ses salariés, le géant américain de l'e-commerce veut en effet changer de visage, et dans la foulée, attirer de nouvelles recrues pour les fêtes de fin d'année. Il espère que cette hausse de rémunération va donner des idées à la concurrence, et Amazon va faire pression sur le Congrès américain pour relever le salaire minimum fédéral qui est de 7,25 dollars de l'heure...

Cette annonce arrive dans un contexte économique euphorique pour les États-Unis, avec une croissance retrouvée et un chômage sous les 4%, un plus bas historique. La firme qu'il dirige va donc augmenter très sensiblement le salaire minimum de ses employés aux Etats-Unis. Cette annonce va leur permettre d'augmenter leur pouvoir d'achat de 20%.

Une décision saluée par une bonne partie de la classe politique locale, comme le sénateur démocrate Bernie Sanders: "Ce que M. Bezos (principal actionnaire et président-directeur général d'Amazon.com) a fait aujourd'hui est non seulement énormément important pour les centaines de milliers de salariés d'Amazon mais cela pourrait être une déflagration pour le monde entier".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL