Manger bio réduirait de 25% les risques de cancer

Evrard Martin
Octobre 23, 2018

Durant sept ans, des scientifiques ont scruté la santé de personnes qui consomment au moins 50% d'aliments bio. Une équipe de chercheurs de l'Inra révèlent que les consommateurs "réguliers" d'aliments issus de l'agriculture biologique ont un risque de cancer moindre.

L'alimentation tient une grande place dans notre vie et dans notre santé. Les chercheurs du centre de recherche en épidémiologie et statistiques Sorbonne-Paris-Cité ont observé une diminution de 25 % du risque de cancer chez les consommateurs "réguliers" d'aliments biologiques, par rapport aux consommateurs moins réguliers. Cette étude a été réalisée dans le cadre de l'enquête NutriNet-Santé, dont l'objectif est d'analyser les relations entre la nutrition et la santé. Résultat: les cancers sont 25% moins nombreux chez les consommateurs de bio. La baisse est encore plus marquée pour les cancers du sein chez les femmes ménopausées (-34%) et pour les lymphomes (-76%), un type de cancer du sang.

La présence de résidus de pesticides synthétiques beaucoup plus fréquente et à des doses plus élevées dans les aliments issus d'une agriculture conventionnelle comparés aux aliments bio.

Pour la première fois, une étude publiée dans la célèbre revue " JAMA " montre l'impact d'une alimentation allégée en pesticides sur le risque de cancer. "Les grandes forces de l'étude sont la taille de la cohorte et la durée du suivi". Autant d'éléments qui peuvent également influer sur les résultats.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL