Melania ne pense pas aux infidélités de Trump

Claudine Rigal
Octobre 13, 2018

"Ce n'est pas toujours plaisant, mais je sais ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas". Sans langue de bois, Melania Trump a accepté de parler des rumeurs d'infidélités de son mari...

Et d'ajouter: "Il y a des ragots, ce n'est pas toujours exact".

Melania Trump, qui se tient plutôt à l'écart de la politique, a accordé cet entretien à ABC en marge d'une tournée africaine, qui l'a menée au Ghana, au Malawi, au Kenya et en Egypte la semaine dernière. La chaîne diffuse des extraits au compte-gouttes depuis quelques jours et présentera l'intégralité de l'interview dans la soirée.

En 1992, alors que le démocrate n'est que candidat à la Maison blanche, sa femme se présente à ses côtés à la télévision et évoque "la souffrance" endurée à cause de ses liaisons. Face à son interlocuteur, la femme de 48 ans a temporisé ses propos, considérant qu'elle n'était peut-être que "l'une" des principales victimes de harcèlement.

Dans un autre extrait, diffusé jeudi, Melania Trump se plaint du traitement qui lui est fait. "Vous devriez voir ce que les gens disent de moi", a glissé celle qui s'est engagée auprès de BeBest, campagne contre le harcèlement en ligne.

Elle avait également suscité des froncements de sourcils en juin lors d'une visite dans un refuge pour enfants clandestins, où elle était arivée avec une veste sur le dos de laquelle étaient imprimés ces mots: "Je m'en fiche complètement, et vous?" Et elle a rejeté les affirmations, notamment de Stormy Daniels et Karen McDougal, qui affirment avoir eu des relations avec Donald Trump.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL