"Migrants : "Castaner veut " renforcer la présence de l’État " dans les Pyrénées

Claudine Rigal
Octobre 23, 2018

Etant un professionnel de la politique, le premier adore les médias et se met devant les projecteurs, tandis que le deuxième, lui, est taiseux et fuit les caméras malgré son expérience en matière de sécurité. "Et nous créerons l'an prochain 2.500 emplois pour améliorer la sécurité des Français, dans un contexte plutôt marqué par la nécessité de diminuer les effectifs de la fonction publique".

Lors de son départ fracassant, son prédécesseur Gérard Collomb avait évoqué la difficulté des quartiers et sa crainte que "nous vivions face à face" en France.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, dit vouloir reconquérir "mètre carré par mètre carré" la souveraineté républicaine dans les quartiers où règnent une tension extrême et une grande violence. "Partout où l'on voit que la République recule, il faut agir. Ce sera un combat", ajoute-t-il.

"Quand vous mettez 30 policiers de plus dans un quartier, ça change tout - des policiers que j'ai rencontrés sur le terrain me l'ont dit", ajoute celui qui a été nommé place Beauvau mardi dernier.

Sur l'immigration, il veut assumer "une politique ferme contre l'immigration irrégulière". Depuis le début de l'année, "on a recensé en Espagne 48 000 entrées irrégulières en provenance du Maroc - soit une augmentation de 155 % " et "les non-admissions à la frontière franco-espagnole ont augmenté de près de 60 % dans les Pyrénées-Atlantiques par rapport à l'an passé", précise-t-il. "Un tiers des demandeurs d'asile en France ont été déboutés dans un autre pays d'Europe, c'est inadmissible". Cette déclaration a été faite dans la première interview que M.Castaner a accordée au Journal du dimanche après sa nomination au poste de ministre de l'intérieur. "Nous n'avons pas vocation à être une 'instance d'appel' des déboutés de l'Allemagne ou de l'Italie".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL