Neuf alpinistes tués lors d'une expédition — Népal

Claudine Rigal
Octobre 14, 2018

Neuf alpinistes ont trouvé la mort dans l'ouest du Népal, a annoncé The Himalayan Times, précisant que leur camp avait été enseveli lors d'un glissement de terrain.

Les corps de huit personnes - quatre Sud-Coréens et quatre guides népalais - ont été localisés samedi parmi les débris de leur camp par une équipe de secours, mais les températures très basses et l'instabilité des conditions météo ralentissent les recherches, a déclaré le porte-parole de la police Sailesh Thapa.

" Tout a été emporté, les tentes se sont envolées. Le temps est trop glacial pour continuer les recherches", a déclaré à l'AFP le pilote Siddartha Gurung.

Une neuvième personne est portée disparue, a-t-il ajouté."Nous estimons que cela été provoqué par une tempête de neige parce que les arbres sont brisés et les tentes détruites".

Un hélicoptère a pu atteindre le site et atterrir un peu au-dessus du camp, mais n'a pu récupérer aucun des corps.

Wangchu Sherpa, directeur général du Trekking Camp Nepal, a déclaré que cinq alpinistes sud-coréens, dont le chef d'équipe Kim Chang-ho, et le personnel de soutien avaient été tués.

" Il n'y avait plus de contact avec eux depuis hier, nous avons donc envoyé du monde depuis un village et un hélicoptère pour les retrouver ", a-t-il dit.

Ils avaient prévu d'escalader le Gurja par une voie inédite, selon la fédération alpine sud-coréenne.

Au coeur de la chaîne de montagnes de l'Himalaya, le massif de Gurja se situe à environ 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Katmandou. Seuls une trentaine d'alpinistes ont vaincu le Gurja, contre plus de 8 000 pour l'Everest.

Des milliers d'alpinistes visitent chaque année le Népal, qui abrite huit des quatorze plus hauts sommets du monde, contribuant ainsi de manière importante à l'industrie touristique de ce petit pays d'Asie du Sud privé de ressources naturelles.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL