Ould Abbes traîne Bouhadja devant la Commission de discipline — Crise à l'APN

Claudine Rigal
Octobre 17, 2018

Ould Abbès a aussi annoncé que le FLN a pris la décision de présenter le même Said Bouhadja devant la commission de discipline du parti suite à son refus catégorique de démissionner de la présidence de l'APN. Le secrétaire général du FLN a appelé le président de l'APN à suivre l'exemple de ceux qui l'ont précédé à la responsabilité au FLN et au Parlement.

Il s'agit de l'exclusion pure et simple de Said Bouhadja des rangs du FLN. Il n'y a que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a la prérogative de mettre un terme au mandat de Said Bouhadja à la tête de l'APN. Le troisième homme au pouvoir ne représente donc plus l'ex-parti unique à l'APN.

Jeudi dernier, il a d'ailleurs surpris tout le monde par une sortie inhabituelle dans les rues d'Alger-Centre, s'attablant à la terrasse d'une cafétéria et prenant des photos et des selfies avec des passants, à quelques encablures du palais Zighout Youcef. Intitulé meilleur attaquant du match, Bouhadja frappe d'un bras de fer ses coéquipiers, en jouant au récalcitrant moudjahid qui n'a nulle peur de personne. Il a ainsi mis en difficulté Djamel Ould Abbès, qui s'est investi personnellement dans cette crise. Les partis de l'opposition regrettent ainsi cette lutte de "clans", mais refusent de s'impliquer d'une manière ou d'une autre dans cette crise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL