Pôle emploi s'inspire d'un jeu télévisé et crée la polémique — Recrutement

Xavier Trudeau
Octobre 19, 2018

"This is a job" n'est pas la seule variante d'émission télévisée que le groupe aurait mis en place. Comme dans le jeu télévisé de TF1, les recruteurs - ici des représentants d'entreprises - étaient assis dans des fauteuils rouges, dos aux candidats, devaient "buzzer" pour choisir un candidat.

À l'image de l'émission, trois recruteurs tournent le dos à un candidat au centre de la salle. Des agences de Pôle emploi s'inspirent du télé-crochet "The Voice" et de son slogan pour faire son recrutement, selon une information du site StreetPress, confirmée par Franceinfo. Si l'un des professionnels est séduit par la candidature de la candidate, il n'a plus qu'à se retourner.

Plusieurs syndicats d'aide aux chômeurs et même des fonctionnaires de Pôle emploi ont dénoncé ce mode de recrutement. "L'idée était d'expérimenter des démarches pour dépasser le CV, valoriser les compétences et lutter contre la discrimination".

L'agence précise que que ces entretiens particuliers s'adressent à des candidats "volontaires", et qu'ils bénéficient d'un accompagnement pour s'y préparer.

"C'est les jeux du cirque, c'est totalement avilissant de mettre un demandeur d'emploi dans cette situation", tempête Pierre-Édouard Magnan, délégué fédéral de l'organisation. "Les retours que nous avons sont plutôt positifs", explique Pôle Emploi, qui n'était pas au courant de l'utilisation de buzzers mais ne compte pas pour autant remettre le procédé en question. Pékin Express et Top Chef par exemple, ont été adaptés sous les noms de "Nîmes Express" et de "Pôle Chef".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL