Smartphone pliable : Samsung tease " une tablette qui tient dans la poche "

Alain Brian
Octobre 13, 2018

Il y a quelques mois, nous étions nombreux à nous demander s'il était bien judicieux que Huawei et LG sortent des smartphones intégrant trois capteurs photo à l'arrière de leurs appareils - respectivement le P20 Pro et le LG V40. Loin de proposer des flagship killer, histoire de ne pas faire de l'ombre aux séries Galaxy S et Galaxy Note, le constructeur sud-coréen préfère miser sur la photographie.

C'est à Milan ce jeudi 11 octobre que Samsung a annoncé le lancement en novembre de son Samsung Galaxy A9, un smartphone musclé, armé de 4 capteurs photos.

- Un capteur de 10 millions de pixels dédié au zoom (zoom optique 2x), ouverture f/2.4.

- Un capteur baptisé Depth (profondeur) de 5 millions de pixels vous laisse les mains libres à l'heure de régler la profondeur de champ et la zone de mise au point. Le troisième (8 Mpix) se montre beaucoup plus intéressant puisqu'il offre une capacité d'angle très large, 120°. L'ensemble palpite à l'aide d'une batterie de 3720 mAh, équipée de la technologie de charge rapide, permettant de récupérer 50% de batterie en 30 minutes de charge seulement.

Sous le capot, on a un processeur de chez Qualcomm, le Snapdragon 660 couplé à 6 ou 8 gigaoctets de mémoire vive (RAM) et à 128 gigaoctets de mémoire interne avec Android 8.0 installé.

Evan Blass a pu mettre la main sur les caractéristiques du module photo qui sera installé au dos du Samsung Galaxy A9 (2018).

Côté écran, on trouve un Super Amoled Full HD+ au ratio 18,5:9 de 6,3 pouces.

Toutes ces promesses doivent se traduire par des avantages concrets pour le grand public, au moment de dégainer son smartphone. Disponible en précommande à partir du 5 novembre, il sera ensuite commercialisé à partir du 15 novembre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL