Talent, films, physique... l'acteur violemment critiqué par un journaliste américain — Kev Adams

Pierre Vaugeois
Octobre 10, 2018

Kev Adams dans "Alad'2".

Dans un premier temps, le journaliste s'est contenté de descendre en flèche cette suite sans réellement s'intéresser à l'apport de Kev Adams. "La bonne nouvelle, c'est que ce nouvel Aladin est une très légère amélioration de son prédécesseur, cette fois le réalisateur a décidé de couper la plupart (si ce n'est l'ensemble) des blagues à connotation sexuelle" a notamment écrit le journaliste dans sa chronique assassine.

Dans un second temps malheureusement, c'est bien Kev Adams qui en a pris plein la figure et qui s'est retrouvé au centre de toutes les moqueries. "Possiblement parce qu'il tente de se faire une place en Amérique", et surtout. une critique sur son existence. "Il est peut-être sympathique comme pourrait l'être une marionnette, avec ses cheveux vigoureusement recouverts de gel, qui semblent être à la fois sa marque de fabrique et sa raison d'être, l'aidant à séduire surtout les jeunes Français".

Le journal a même lancé une ultime interrogation: "Pourquoi et comment ses films, qui sont tous mauvais, à l'exception de "Fiston", passable, ont-ils pu rapporter collectivement plus de 100 millions de dollars sur le territoire français?"

Que Kev Adams se rassure, ces critiques proviennent d'un pays qui ose encore aujourd'hui nous faire croire qu'Adam Sandler est un acteur. Difficile donc de leur accorder beaucoup de crédit à partir de là.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL