Trump: "Ma plus grande menace, c'est la Fed"

Xavier Trudeau
Octobre 19, 2018

Trump a une nouvelle fois ouvertement critiqué la Fed jugeant qu'elle était sa "principale menace" car elle remonte les taux d'intérêt "trop rapidement". "Puisque la FED augmente ses taux d'intérêts et que c'est dangereux", a-t-il affirmé.

Ce n'est pas l'enquête de Robert Muller sur une ingérence présumée russe dans la présidentielle américaine de 2016 ni une possible "rébellion des démocrates" aux élections de mi-mandat qui auront lieu en novembre qui représentent le principale danger pour Donald Trump, mais la politique de la Réserve fédérale américaine, a déclaré mardi le locataire de la Maison-Blanche dans une interview accordée à Fox Business.

La Banque centrale qui a relevé les taux au jour le jour trois fois d'un quart de point de pourcentage cette année, mise sur une autre hausse de cet ordre en décembre et peut-être trois l'an prochain.

Par rapport au "minutes" de la réunion du mois d'août, celles de septembre semblent montrer qu'il y a moins de débat autour de la perspective d'une éventuelle récession dans un avenir proche.

"Presque tous les participants ont vu peu de changements dans leur évaluation des perspectives économiques, même si quelques-uns d'entre eux ont jugé que de récents indicateurs économiques annonçaient un rythme d'activité économique plus soutenu que ce à quoi ils s'attendaient plus tôt dans l'année".

Ils ont également noté que certains entrepreneurs ont dit qu'ils investissaient moins dans le secteur de l'énergie en raison des droits de douanes sur les importations d'acier et d'aluminium dans le cadre d'une série de conflits commerciaux entre les Etats-Unis et leurs partenaires commerciaux.

Les "minutes" montrent que "presque tous" les membres du FOMC pensaient qu'il était temps d'arrêter de parler de stimulation de l'économie.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL