"Tulipes " de Jeff Koons exposées au Petit Palais après la polémique

Pierre Vaugeois
Octobre 12, 2018

L'épineuse question de l'emplacement du Bouquet de tulipes de Jeff Koons est réglée.

Cette sculpture en bronze, acier inoxydable et aluminium polychromes, haute de 10 mètres et pesant 33 tonnes a été offerte par le plasticien américain en hommage aux victimes des attentats de 2015-2016.

Cette décision intervient après plusieurs mois d'incertitudes ainsi qu' une vive polémique.

Un cadeau accepté par la maire de Paris Anne Hidalgo, pour qui "l'affaire était esthétique, culturelle mais aussi diplomatique", a rappelé Christophe Girard.

En janvier, des voix ont contesté à la fois son emplacement initialement envisagé entre le Palais de Tokyo et le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, son coût de 3,5 millions d'euros payé par le mécénat, l'intérêt artistique de l'œuvre ou encore la personnalité de l'artiste, l'un des plus cotés au monde. "La ministre de la Culture Françoise Nyssen était montée au créneau, promettant d'" accompagner la Ville de Paris et trouver ensemble une solution à la hauteur de l'enjeu symbolique.

Le compromis semble désormais avoir été trouvé entre les autorités municipales et l'artiste américain.

Reste maintenant à déterminer la date de l'installation du " Bouquet de tulipes ". L'oeuvre sera financée par des fonds privés, ceux de la Fondation pour Paris notamment, ainsi que ceux de nombreux mécènes privés.

"D'ici samedi on se sera rencontré", a précisé ensuite à l'AFP M. Girard, qui a ajouté que l'entretien, le deuxième qu'il aura eu avec l'artiste américain, aura lieu en présence de l'ancien galliériste et producteur d'art contemporain Jérôme de Noirmont.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL