Un aveugle expulsé d'un supermarché avec son chien guide — Marseille

Claudine Rigal
Octobre 10, 2018

Mais rien n'y fait et Arthur Aumoite est bousculé et expulsé du magasin, après qu'un vigile lui a arraché son chien.

Arthur Aumoite est un jeune homme de 25 ans malvoyant qui comptait aller faire ses courses dans un Monoprix avec son chien guide, Loya, et un ami. "Je ne peux pas accepter votre chien ici", déclare-t-il avant d'annoncer qu'il avait l'intention d'appeler la police si Arthur n'obtempérait pas. Sur le compte Facebook du jeune homme, Monoprix a "présenté ses excuses pour ces faits, que (l'entreprise) condamne fermement", survenus le 21 septembre.

Plusieurs clients du magasin s'interposent et prennent la défense d'Arthur. La scène tourne mal lorsque le personnel de sécurité s'empare de Loya et sort l'animal de force du magasin.

"Loya, mon chien guide, m'aide dans tous mes déplacements, en train, en avion, à l'hôpital, pour aller travailler, ou simplement pour aller faire des courses", explique Arthur, qui souffre d'une atteinte de la rétine sur la vision centrale (ce qui l'empêche de distinguer des produits dans un rayon, entre autres).

Contactée par la rédaction de Wamiz, Monoprix a présenté ses excuses: "Nous sommes désolés, nous referons passer l'information auprès de l'équipe", assure la responsable de la communication. "Si pour des raisons sanitaires, les animaux ne sont pas acceptés dans nos magasins, les guides d'aveugles font évidemment exception", a pour sa part commenté Monoprix face à la polémique.

Suite à cet incident, qui n'est pas le premier, Monoprix a tenu à s'excuser en se fendant d'un tweet. "Ils sont dressés pour ne jamais attaquer, même si leur maître est agressé, ou pour ne pas aller renifler voire manger des aliments". L'article 88 de la loi 87-588 stipule que ces chiens sont autorisés dans tous les lieux ouverts au public et transports. Jusque-là, selon l'association, aucune plainte n'a jamais abouti en justice, malgré l'amende de 450 euros prévue par la loi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL