Votre taxe d'habitation a augmenté malgré la baisse annoncée ? Voici la raison !

Xavier Trudeau
Octobre 12, 2018

C'est l'une des mesures fiscales emblématiques du programme d'Emmanuel Macron en faveur des classes moyennes: une baisse de 30 % de la taxe d'habitation pour les contribuables dont le revenu fiscal ne dépasse pas un certain plafond, avant une exonération totale de cette taxe en 2020.

Comme l'a rappelé le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, trois facteurs peuvent expliquer l'augmentation de votre taxe d'habitation. Sur 29 millions de foyers français qui ont reçu ou sont en train de recevoir leur avis de taxe d'habitation, 6 ne la paient déjà pas parce qu'ils sont exonérés ou bénéficient. "C'est le cas de Chantilly, Rambouillet ou Sceaux par exemple".

Plus de 6000 communes ont augmenté leur taxe d'habitation.

Si 24 250 communes ont conservé cette année le même taux qu'en 2017, 5 680 communes ont quant elles augmenté leur taux pour 2018, selon un rapport parlementaire datant de juillet. Une commune sur six augmente ses taux Le gouvernement a prévu le coup. Ce taux d'imposition, voté par chaque collectivité locale, entre dans la formule de calcul s'appuyant sur la valeur locative de référence du logement. Si vous avez constaté une hausse de votre taxe d'habitation, votre témoignage nous intéresse.

"Il est important de préserver la liberté des élus locaux de voter les taux".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL