11-Novembre: des Femen dénoncent les "criminels de guerre"

Claudine Rigal
Novembre 11, 2018

Trois militantes Femen ont mené une action samedi matin sous l'Arc de Triomphe à Paris, qui doit accueillir dimanche le point culminant des commémorations du 11 novembre, pour dénoncer la présence de " criminels de guerre " parmi les chefs d'Etats invités. Elles ont rapidement été interpellées par la police. Suivez les célébrations du centenaire de l'armistice. Les trois femmes, seins nus et poings en l'air, ont ensuite crié: "Welcome war criminals" ("Bienvenue aux criminels de guerre", en français).

Arrivées en voiture sur la place de l'Étoile vers 8h, elles ont escaladé les barrières de la tribune où se déroulera dimanche la cérémonie de commémoration du centenaire de l'armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. Plus de 70 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus. À 10 heures, "plus de cent chefs d'Etat, de gouvernement et de dignitaires, au nom du souvenir et de la construction de la paix" seront réunis sous l'Arc de triomphe de Paris, pour une lecture des noms et âges des soldats décédés en mission au cours des 12 derniers mois. "La plupart sont des dictateurs qui ne respectent pas les droits de l'Homme dans leur pays", a dénoncé Tara Lacroix, militante de 24 ans.

Trois militantes de Femen se sont i brièvement exposées seins nus ce samedi matin sous l'Arc de Triomphe à Paris, avant d'être embarquées par la police, a annoncé la chaîne télévisée BFM.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL