Actualités - Michelle Obama publie ses mémoires, entre confessions et tacles contre Trump

Pierre Vaugeois
Novembre 15, 2018

Au-delà de ses amours, la "black first lady" revient également sur son statut de mère et sur les difficultés qu'elle a traversées pour l'obtenir.

Dans "Becoming" ("Devenir" chez Fayard, en français), Michelle Obama, la native de Chicago, se dit surprise que tant de femmes américaines aient voté pour le "misogyne" Trump, plutôt que pour Hillary Clinton en 2016. C'est pourquoi il est capital de voir des figures aussi puissantes que Michelle Obama aborder de tels sujets, se faisant porte-parole de nombreuses femmes. Selon Europe 1, 10% des places sont offertes à des jeunes par l'entremise d'associations. Les spectateurs devraient assister à un "échange intimiste" entre l'écrivaine et une personnalité dont l'identité n'a pas encore été dévoilée.

"J'avais l'impression d'avoir échoué parce que je ne savais pas à quel point les fausses couches étaient fréquentes parce que nous n'en parlons pas", a déclaré Michelle Obama dans une interview diffusée vendredi à l'émission "Good Morning America " sur ABC.

Elle ne pardonnera "jamais" à Donald Trump Michelle Obama, 54 ans, ne cache pas le choc ressenti lorsqu'elle a entendu l'enregistrement de Donald Trump dans lequel il se vantait de pouvoir "attraper les femmes par la chatte". Une autre ancienne première dame, Valérie Trierweiler, publie un article consacré à l'évènement dans le Paris Match de cette semaine, illustré de photos d'enfance inédites. L'épouse de Barack Obama était ce mardi soir sur le plateau d'Oprah Winfrey, l'une des animatrices de télévision les plus populaires des États-Unis. Michelle Obama a en effet décidé de publier ses mémoires. Elle se rendra ensuite à Inglewood, Washington, Boston, Philadelphie, Brooklyn, Detroit, Denver, San Jose et Dallas. Notons que c'est Live Nation, l'organisateur de concerts le plus connu au monde, qui s'occupe de cette tournée. "Trump avait également accusé le président sortant d'être musulman".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL