Attentat en Egypte (Minya) : les chrétiens coptes visés, ce que l'on sait

Claudine Rigal
Novembre 3, 2018

Sept chrétiens coptes ont été tués en Egypte ce vendredi quand des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus dans lequel ils voyageaient dans la province d'Al-Minya, à 200 km au sud du Caire, a indiqué l'évêque de la province. En décembre 2017, une église située près du Caïre avait été attaquée par des terroristes se revendiquant du groupe Etat islamique. Ils ont été attaqués alors qu'ils rentraient chez eux en bus.

Dans un tweet, le président égyptien Abdel Fattah el-Sisi a déclaré qu'il était "profondément triste" de ces attaques et a affirmé sa "détermination à combattre le terrorisme".

La dernière attaque meurtrière contre des fidèles coptes remonte à décembre 2017, lorsqu'un jihadiste de l'organisation Etat islamique avait tué neuf personnes dans une église de la banlieue du Caire. L'attentat a fait sept morts et 14 blessés, précise le média.

Un autocar qui se rendait dans un monastère chrétien, en Haute-Egypte, a été la cible d'une attaque ce vendredi 2 novembre 2018.

En avril, deux autres attentats de l'EI, perpétrés par des kamikazes contre deux églises à Tanta et Alexandrie, ont fait 45 morts. Le président Abdel Fattah al-Sissi avait alors décrété l'État d'urgence.

Par ailleurs, sous la menace d'extrémistes, des dizaines de familles coptes ont fui en février la région du Nord-Sinaï, théâtre d'une insurrection de l'EI.

Les extrémistes ont régulièrement attaqué les forces de sécurité, notamment depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

Des centaines de policiers et soldats ont été tués en cinq années d'affrontements dans une région entièrement bouclée et totalement inaccessible pour la presse.

En février 2018, l'armée égyptienne a lancé une vaste offensive contre les djihadistes d'une branche égyptienne de l'EI qui sévit dans le nord de la péninsule du Sinaï. Cette communauté chrétienne est la plus ancienne et la plus importante au Moyen-Orient.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL