"Avec un peu de chance", Trump pense pouvoir travailler avec les démocrates

Claudine Rigal
Novembre 12, 2018

La reprise de la Chambre des représentants par les démocrates mardi lors des élections américaines de mi-mandat a notamment été permise par la candidature et la victoire d'un nombre record de femmes.

Pour leur part, les républicains renforcent leur majorité au Sénat en remportant au moins trois sièges. D'abord parce qu'ils ont récupéré plus de 30 sièges à la Chambre des représentants (le site de projection FiveThirtyEight leur en donne 37 lorsque tous les scrutins auront été validés), qu'ils ont limité l'emprise des Républicains au Sénat (les sondages leur donnaient l'acquisition de sièges supplémentaires, ce qui n'était toujours pas confirmé par les urnes vendredi) et ont aussi (re) conquis quelques postes de gouverneurs.

Donald Trump a vécu un échec électoral.

Ce tassement de l'expansion (2,5% prévus en 2019 par la banque centrale américaine) était déjà dans les tablettes, l'effet dopant des réductions d'impôts sur la consommation devant logiquement se dissiper. Je suis vraiment heureux que nous ayons finalement pris le pouvoir au Congrès et que nous ayons réussi à garder le président et tous ses électeurs sous contrôle. Deux ans après l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche, les démocrates avaient ainsi subi une cuisante défaite.

Toutefois, les démocrates contrôlant la Chambre, ils seront soumis à un contrôle. Les Américains ont ont tranché pour désigner leurs représentants et une partie des sénateurs.

Au lendemain des midterms, Donald Trump a fait mercredi soir le service après-vente de ce qu'il a lui-même qualifié d'"immense succès ".

Those that worked with me in this incredible Midterm Election, embracing certain policies and principles, did very well.

Mercredi matin, Donald Trump s'est encore félicité: ceux qui ont travaillé avec lui s'en sont "bien tirés" malgré "la pression de Médias Méchants et Hostiles", a-t-il tweeté.

Contrairement à un congrès républicain, un Congrès démocrate dirigé avec transparence et ouverture permettra au public de voir ce qui se passe, ce qui le concerne et de peser sur la politique avec les membres du Congrès et le président du États Unis.

Les démocrates ont aussi fait d'autres gains importants, mais au niveau des États. Tout reste donc très ouvert, d'autant que les démocrates n'ont pas encore de candidats clairement identifiés.

Quelle analyse faites-vous pour le camp des Démocrates?

Le sénateur du New Jersey Cory Booker et les sénatrices du Massachusetts Elizabeth Warren et de Californie Kamala Harris arrivent ensuite. Les résultats des élections de mi-mandat rebattent les cartes de la politique étatsunienne pour les deux prochaines années du mandat présidentiel.

Mais il faudra attendre plusieurs heures pour avoir une idée de la couleur du prochain Congrès, le 116e de l'Histoire. Aucun exploit majeur n'a eu lieu dans le camp démocrate. Sur Twitter, rien ne semble ébranler la confiance de Donald Trump. "Il fait les choses différemment, et c'est ça dont nous avons besoin". Mais ces résultats ne constituent cependant pas " la vague bleue " tant espérée par les opposants à Donald Trump. Néanmoins, le risque de blocage des réformes législatives est fort, car le consensus bipartisan sera très difficile à trouver sur le budget fédéral, le relèvement du plafond de la dette - un risque de " shutdown " (blocage) n'est pas à exclure -, et sur les questions de l'agenda comme l'immigration, la protection sociale ou encore les infrastructures.

If the Democrats think they are going to waste Taxpayer Money investigating us at the House level, then we will likewise be forced to consider investigating them for all of the leaks of Classified Information, and much else, at the Senate level. Peut-on faire les deux? Non.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL