Bilan meurtrier d'une semaine d'intempéries — Italie

Claudine Rigal
Novembre 5, 2018

Les corps d'une famille de neuf personnes ont été retrouvés dans leur maison de campagne à Casteldaccia, dans les environs de Palerme.

Douze personnes, dont neuf d'une même famille, ont trouvé la mort samedi, 03 novembre au soir, dans la région de Palerme en Sicile du fait d'inondations "déclenchés par les sorties de lit des rivières", selon les pompiers.

Parmi les victimes, un couple et un homme de 44 ans dont les voitures n'ont pas résisté à la force du torrent en crue.

Trois autres personnes de la même famille ont réussi à échapper à la montée de eaux. "C'est une immense tragédie", a commenté dimanche le maire de la commune. "Le fleuve, ajoute l'édile, n'a jamais causé de dangers, n'a jamais débordé". Une enquête a été ouverte pour déterminer si les maisons proches de la rivière ont bien été construites en respectant la législation (à 150 m du lit de la rivière). Un passager de 20 ans n'a pas encore été retrouvé.

Des vents violents et de très fortes pluies avaient déjà fait vingt morts cette semaine dans d'autres régions d'Italie, selon un décompte de la protection civile.

Les secouristes sont par ailleurs toujours à la recherche d'un médecin de 40 ans qui allait travailler à l'hôpital de Corleone et a dû abandonner durant la nuit sa voiture sur une route en raison des intempéries. Vendredi, deux personnes avaient trouvé la mort, dont une femme âgée de 87 ans et une touriste allemande âgée de 62 ans frappée par la foudre en Sardaigne.

De l'autre côté du pays, dans la région de Venise et à la frontière autrichienne, ce sont des centaines de milliers d'arbres qui ont été déracinés par les vents, transformant les cours d'eau, en rivières de troncs et de boue. Les intempéries ont foudroyé "100 000 hectares de pins", a précisé dimanche le gouverneur de la Vénétie Luca Zaia, qui a survolé la zone avec le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini.

La protection civile italienne estime que cette vague de mauvais temps, qui sévit depuis une semaine, est "l'une des situations météorologiques les plus complexes de ces 60 dernières années ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL