Centrale Danone: Une perte de 500 MDH escomptée

Xavier Trudeau
Novembre 30, 2018

La descente aux enfers continue pour Centrale Danone. Dans cet esprit, le PDG de Centrale Danone, Emmanuel Faber, avait d'ailleurs annoncé l'adoption d'un nouveau modèle économique promettant qu'il " n'y aurait pas de profit sur la vente de lait frais pasteurisé ". En effet la filiale du Groupe français connaît depuis le début du mouvement de boycott commencé le 20 avril dernier un repli significatif de son activité.

Ainsi, et cette fois pour l'ensemble de l'année 2018, Centrale Danone s'attend à une baisse de 25% de son chiffre d'affaires et aussi, et surtout, à un résultat net négatif de 500 millions de DH, alors même qu'en 2017, ce résultat était de 115 millions.

Malgré ces pertes, " Centrale Danone reste mobilisée pour mettre en oeuvre sa stratégie et son engagement visant à mettre en place un modèle équitable et pérenne sur le lait frais pasteurisé ", est-il encore indiqué dans le communiqué de l'entreprise.

Ce recul s'explique par le fait que Danone a subi les conséquences du boycott des ses produits au Maroc.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL