Des hommes sur Mars d'ici 25 ans — NASA

Alain Brian
Ноября 17, 2018

Ça tombe bien, ce sont eux qui sont à la manœuvre dans le cas de la mission InSight qui emporte le sismomètre français SEIS dédié à l'étude de la structure interne de la planète rouge.

La NASA a récemment affirmé penser être en mesure d'envoyer des hommes à la surface de Mars d'ici 25 ans, soit d'ici 2043. Mais pour Tom Jones " avec le budget actuel, ou un budget un peu augmenté, cela prendra 25 ans pour régler ces problèmes ".

Le voyage en lui même ne sera pas une partie de plaisir: il faudra composer avec les radiations mortelles, une atrophie des muscles, des troubles de la vision ou même des pertes de moral, voire des affections mentales. Plusieurs mois sans gravité sont susceptibles d'altérer les vaisseaux sanguins dans la rétine, causant une dégradation de la vision. Ils mettent également en garde contre une perte de calcium dans les os, causée elle aussi par une période passée trop longtemps en apesanteur. "Difficile d'évaluer précisément pour les scientifiques les effets qu'aurait une mission d'un an sur Mars".

Pour contourner une partie des problèmes évoqués plus haut, une des techniques les plus logiques serait de réduire le temps de trajet vers Mars.

" Il faut que l'on commence dès maintenant à se concentrer sur certaines technologies clés ", a expliqué Tom Jones. La solution pour épargner le corps humain passerait selon lui pas une réduction du temps de trajet vers Mars, via notamment des systèmes de propulsion nucléaire. En un trajet vers Mars, un astronaute en absorberait autant que pendant l'intégralité de sa carrière. "Nous n'avons pas encore la solution en matière de protection des rayons cosmiques et des éruptions solaires", a reconnu Tom Jones.

En attendant d'envoyer des humains, la Nasa a lancé en mai une sonde, InSight, qui doit se poser sur Mars le 26 novembre.

D'autres rapports

Discuter de cet article