Etats-Unis : la première musulmane voilée fait son entrée au Congrès (vidéo)

Claudine Rigal
Novembre 7, 2018

Deux femmes musulmanes, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, vont faire leur entrée au Congrès américain, une première dans l'histoire des États-Unis, après que ces candidats démocrates ont remporté mardi les élections de mi-mandat respectivement dans des districts du Minnesota et du Michigan. Merci!", a tweeté Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, avant d'écrire à l'attention de Rashida Tlaib, née à Détroit de parents immigrés palestiniens: "Félicitations à ma sœur Rashida Tlaib pour sa victoire.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib sont devenues mardi lors des élections législatives de mi-mandat les deux premières femmes de confession musulmane à être élues au Congrès américain. Après avoir vécu quatre ans dans un camp de réfugié au Kenya, du fait de la guerre civile somalienne qui a débuté en 1991, la jeune Ilhan Omar est arrivée avec sa famille sur le sol américain, à l'âge de 11 ans.

Ces deux démocrates élues à la Chambre, respectivement au Kansas et au Nouveau-Mexique, sont devenues les premières femmes amérindiennes à siéger au Congrès. "Je suis musulmane et je suis noire (...) et j'ai décidé d'être candidate parce que je voulais montrer ce qu'est une démocratie représentative", expliquait-elle en septembre au magazine Elle. Située à la gauche du parti démocrate, elle prône une éducation gratuite, une réforme du système judiciaire et un accès au logement pour tous. Progressiste, selon la terminologie américaine, cette avocate a été une critique virulente du président Donald Trump -d'ailleurs, cela lui a valu, il y a deux ans, une arrestation pour interruption d'un discours de l'actuel locataire de la Maison Blanche, à Detroit. Rashida Tlaib, Américano-Palestinienne de 42 ans, était assurée de gagner dans son fief démocrate du Michigan, où elle était seule en lice. Lors de la campagne présidentielle de 2016, elle avait apostrophé Donald Trump en campagne à Detroit sur son traitement des femmes. Il a battu, dans le Colorado, le républicain Walker Stapleton pour succéder au démocrate John Hickenlooper. Aucun des deux candidats n'avait fait de l'orientation sexuelle de Jared Polis un sujet dans la campagne électorale, soulignent plusieurs médias locaux.

Déjà élu au Congrès en 2008, Jared Polis est, quant à lui, le premier gouverneur élu après avoir dévoilé son homosexualité. Avocate férue d'arts martiaux, elle est devenue la première Amérindienne à être élue au Congrès en l'emportant sur des terres conservatrices. Plus d'une dizaine d'hommes amérindiens avaient déjà été élus, mais jusque-là aucune femme issue des communautés autochtones.

Deb Haaland, 57 ans, est quant à elle une mère célibataire issue de la tribu Laguna Pueblo, qui a vaincu l'alcoolisme et subsisté grâce à des bons d'alimentation. "Je suis une femme, je suis une femme de couleur", disait la candidate pendant la campagne". C'est ce genre de personnes qu'il faut au pouvoir actuellement pour faire avancer les questions qui comptent. Avant elle, la plus jeune membre du Congrès était une autre New-Yorkaise, la républicaine Elise Stefanik, élue pour la première fois à la Chambre des représentants en 2014 alors qu'elle avait 30 ans.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL