"Gilets jaunes" : l'Élysée se tient en alerte

Claudine Rigal
Novembre 18, 2018

Les "gilets jaunes" se sont réunis sur les Champs-Élysées (Paris) dans l'objectif de rejoindre le palais de l'Élysée. Après que quelques manifestants se soient approchés de la porte du palais présidentiel, au cours de la journée de mobilisation de samedi, la préfecture indique qu'à "aucun moment" ces gilets jaunes n'ont pu atteindre le palais présidentiel.

Les manifestants sont parvenus en nombre à s'approcher de l'Élysée, les CRS n'arrivent pas à garder la situation sous contrôle, ont constaté des envoyés spéciaux de plusieurs organes de presse. Certains ont allumé des fumigènes.

Elle est venue avec sa fille, Marion, 21 ans, qui fait des études d'infirmière, pour qui elle s'inquiète: "elle va rentrer dans la vie active, mais quel salaire elle va avoir?"

Les forces de l'ordre ont employé du gaz lacrymogène pour tenter de disperser des manifestants qui descendaient les Champs-Elysées. Certains, en descendant les Champs Elysées sous le regard des touristes, chantaient la Marseillaise quand d'autres hurlaient "paie ton ISF!". Les manifestants étaient en tout cas assez nombreux pour empêcher la circulation dans plusieurs rues près de l'avenue, en saturant notamment la place de la Concorde.

Des "gilets jaunes" ont tenté à Paris de confronter Emmanuel Macron en personne lors de leur manifestation ce samedi 17 novembre.

"Aujourd'hui on travaille pour survivre, plus pour vivre", a renchéri Amandine.

Au total, en France, quelque 124.000 "gilets jaunes" protestent samedi dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d'achat. Le mouvement a été entaché par la mort d'une manifestante heurtée par une automobiliste sur un barrage en Savoie. Plus de 100 personnes ont été blessées, dont 5 gravement, à différents points de blocage.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL