Google attaqué en Europe pour violation du RGPD

Xavier Trudeau
Novembre 29, 2018

Ils estiment que la fonction de géolocalisation ne respecte pas le RGPD.

Les associations concernées sont Forbrukerrådet (Norvège), Consumentenbond (Pays-Bas), Ekpizo (Grèce), dTest (République Tchèque), Zveza Potrošnikov Slovenije (Slovénie), Federacja Konsumentów (Pologne) et Sveriges Konsumenter (Suède).

Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) dénonce des "pratiques trompeuses " de la part de Google. Toujours selon le BEUC, cette fonctionnalité n'est pas réellement activable ou non. Pour être totalement invisible il existe un deuxième paramètre à désactiver, qui empêche le suivi GPS.

Si ces plaintes sont retenues, de lourdes sanctions pourraient encore une fois s'abattre sur le géant américain. Google a répondu à ces plaintes en déclarant que l'historique des positions est désactivé par défaut. Pour l'association, ces données de suivi ne sont pas justifiables et ne présentent aucun fondement juridique puis qu'elle précise que "les données sont récupérées à travers des techniques apparentées à de la manipulation".

"Nous travaillons en permanence sur les moyens d'améliorer nos contrôles, et nous lirons attentivement ce rapport afin de voir s'il y a des choses que nous pouvons prendre en compte", a-t-il ajouté.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL