Indre : L214 dénonce dans une vidéo les "pratiques cruelles" d'un abattoir

Xavier Trudeau
Novembre 3, 2018

La vidéo montre notamment des animaux saignés alors qu'ils sont encore conscients.

Les images ont été tournées entre fin août et début septembre dernier dans l'abattoir multiespèces du Boischaut, géré par la communauté de communes de La Châtre-Sainte-Sévère, dans l'Indre. " Des bovins commencent à être découpés alors qu'ils sont encore vivants ", explique l'association. "Un chevreau ayant essayé de s'enfuir à plusieurs reprises est projeté au-dessus des autres avant d'être saigné, encore conscient, faute 'd'étourdissement' efficace. Un employé transperce la patte d'un autre chevreau pour le suspendre avant même de le tuer". On y voit des employés travailler sans aucun équipement professionnel. L'association de défense de la cause animale L214 dévoile de nouvelles images chocs de maltraitance animale sur des boeufs et des chevreaux, filmées dans un abattoir certifié bio de l'Indre. "Entre deux saignées, le salarié pose son couteau à même le sol, à l'encontre des règles d'hygiène les plus élémentaires". Elle demande en outre "la fermeture immédiate" de l'abattoir et enjoint les magasins Système U et Carrefour, qui commercialisent ses produits, à ne plus s'approvisionner dans cet établissement.

L'abattoir de Lacs, où ont été tournées les images, a lui aussi déposé plainte, mais "pour intrusion dans les locaux et captation d'images dans un lieu privé", selon France Bleu Berry. "Nous sommes conscients que ce métier d'abatteur, très difficile, doit évoluer, réagit François Daugeron, président de la communauté de communes de La Châtre, après avoir vu cette vidéo". François Daugeron affirme désormais avoir "pris conscience" de la situation et dit vouloir mettre "tout en oeuvre pour améliorer la situation".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL