La ville californienne de Paradise balayée par l’incendie (images)

Claudine Rigal
Novembre 10, 2018

Dans une région, durement touchée ces dernières années par la sécheresse et les incendies.

La fumée menace la ville de Paradise, le 8 novembre 2018. Elles ont vraisemblablement été piégées par les flammes dans leur véhicule, alors qu'elles tentaient de s'enfuir.

Depuis jeudi matin, le brasier baptisé " feu de camp " par les pompiers a forcé plus de 40 000 personnes à quitter leur demeure dans une large zone allant des villes de Pulga, Concow et Paradise. Alimenté par des vents violents, le sinistre s'est propagé dès l'aube à une très grande vitesse, couvrant la ville de Paradise, 26.000 habitants, d'épaisses fumées et de cendres. "Tout a été détruit", a pour sa part déploré le porte-parole du Cal Fire, le département californien des forêts et de la prévention des incendies.

Des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants.

Du Blackbear Diner, il ne restait ainsi plus que l'enseigne "Welcome to Bearadise".

"Nous savons qu'il y a eu des blessés et nous savons qu'il y a eu des morts et nous sommes encore en train d'essayer d'en savoir plus", a déclaré Mark Ghilarducci, du bureau des services d'urgence du gouverneur de Californie. "L'ampleur de la destruction que nous avons vue est vraiment incroyable et à fendre le cœur", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse transmise en direct sur Facebook.

Un autre incendie s'est développé dans le sud de la Californie, à quelques kilomètres de l'endroit où un ancien soldat a ouvert le feu, mercredi soir, dans un bar de Thousand Oaks, au nord de Malibu, tuant douze personnes avant de se suicider.

Dans le Sud, les autorités ont étendu l'ordre d'évacuation à l'ensemble de Malibu et à 75.000 foyers des comtés de Los Angeles et de Ventura. Quelque 15.000 points névralgiques sont menacés.

Les évacuations concernent le nord de la station balnéaire, célèbre pour ses plages de sable blanc.

Un autre incendie, "Hill Fire", a brûlé 24 km2 de terrain à l'ouest de Thousand Oaks, mais son activité diminuait vendredi, selon les pompiers.

"Nous vivons des moments très stressants", a expliqué la responsable du comté de Ventura, Linda Sparks.

Selon le service des incendies de la ville de Paradise, la majorité des 2000 immeubles et maisons de la ville ont été détruits par les flammes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL