Le prince Charles promet d'être neutre, une fois sur le trône

Pierre Vaugeois
Novembre 13, 2018

Son autre fils William en a appelé à sa fibre de grand-père, lui faisant savoir qu'il voulait que ses enfants voient plus leur grand-père. Alors qu'il fêtera officiellement ses 70 ans ce 14 novembre, il n'a pas encore hérité du titre de monarque, patience, ça ne saurait tarder.

Dans l'un des extraits dévoilés en amont de la diffusion du programme, le duc de Cambridge, amené à prendre la position de prince de Galles le jour où son père accédera au trône, évoque ce rôle en des termes très directs: "Il y a tant de choses que j'admire chez mon père: son éthique dans le travail, ses passions".

Maintenant qu'il a atteint sa 70e année.

Kate Middleton et le prince William ont fait une apparition à la soirée des "Tusk Conservation Awards" à Londres, jeudi 8 novembre. A l'inverse de la reine, qui évite soigneusement toute polémique, il peut aussi défrayer la chronique en s'aventurant dans le champ politique. Son soutien appuyé au Dalaï-lama n'est guère apprécié à Pékin et en mai 2014 la Russie a exigé des explications officielles au gouvernement britannique lorsqu'il a comparé Vladimir Poutine à Adolf Hitler.

Interrogé par la BBC sur la possibilité qu'il continue à militer publiquement pour ses engagements une fois couronné, le prince répond par la négative.

"Et l'idée que je puisse continuer à agir de la même façon, si je dois succéder (à la reine), est complètement absurde parce que les deux situations sont complètement différentes", souligne-t-il. Je ne suis pas si stupide. Je me rends compte qu'il s'agit d'un exercice distinct, celui de la souveraineté.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL