Les colis livrés à domicile bientôt taxés ?

Xavier Trudeau
Novembre 1, 2018

La solution pour contrer la crise des commerces de proximité?

Pourquoi cette taxe? Les fonds récoltés serviraient à alléger les charges des magasins physiques, selon BFMTV. C'est l'idée d'un amendement au projet de loi de finance 2019, déposé par David Lisnard, le maire LR de Cannes et vice-président de l'Association des maires de France (AMF).

David Lisnard propose de taxer à hauteur d'un euro par colis, les livraisons à domicile qui pénalisent le plus le commerce local.

Le maire de Cannes et son équipe ont calculé qu'un prélèvement de 1 euro sur chaque achat sur Internet donnant lieu à livraison à domicile produirait 336 millions d'euros de recettes, bien au-dessus du seuil de 150 millions d'euros des taxes de petit rendement dans le viseur du gouvernement.

En pratique, la taxe d'un euro serait appliquée aux achats réalisés en ligne et ensuite livrés à domicile. Le taux de vacance commerciale des centres-villes en France est en effet passé de 6,2 % en 2001 à 11,3 % en 2016. Ce mardi, c'est le député LREM du Pas-de-Calais Benoît Potterie qui annonce aux Echos adhérer lui aussi à la démarche. L'amendement explique que ces livraisons apportent des revenus complémentaires aux commerçants et leur assurent un passage de clientèle.

Avec cette nouvelle taxe, l'élu du parti Les Républicains entend financer un allégement de charges pour les petits commerçants, qu'il dit lésé par les entreprises de vente en ligne.

Une mesure qui vise à compenser l'abattement de 10 % sur les taxes foncières des commerces de moins de 400 m² de surface.

"Les consommateurs seraient face à un choix commercial plus équitable, en faveur du dynamisme de leur cœur de ville, alors que le e-commerce ne contribue pas autant à l'effort fiscal, fragilise les emplois locaux et consomme de l'espace public à la seule charge du contribuable", justifient les maires.

"Une réduction fiscale de près de 335 millions d'euros à l'échelle nationale, a estimé l'AMF".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL