Les préservatifs seront bientôt remboursés par la Sécu

Evrard Martin
Novembre 27, 2018

Agnès Buzyn, invitée dans la matinale de France Inter, a annoncé que les préservatifs allaient désormais être remboursés par la sécurité sociale sur prescription médicale. "On pourra maintenant, quand on est un jeune, quand on présente des risques particuliers, ou pas d'ailleurs, quand on est une femme, quand on est un homme, on pourra aller voir son médecin et avoir des préservatifs remboursés sur prescription médicale", a-t-elle expliqué.

"Aujourd'hui, nous découvrons chaque année environ 6.000 nouveaux cas (de séropositivité, ndlr), notamment chez les jeunes: autour de 800 à 1.000 nouveaux cas chez des gens de moins de 25 ans, qui utilisent souvent le préservatif pour leur premier contact sexuel mais pas dans les actes suivants", a ajouté Agnès Buzyn.

Ainsi, ces préservatifs remboursés pourront être prescrits par un médecin lors de consultations qui seront gratuites pour les adolescents âgés de 15 à 17 ans. La médecin a précisé que la Haute autorité de santé avait validé le remboursement des produits d'une marque en particulier, mais a avoué ne pas se souvenir laquelle. "(.) Il ne doit pas y avoir d'obstacle financier, quel que soit le moyen choisi", a réagi Florence Thune, directrice générale du Sidaction, interrogée par l'AFP. Dans un communiqué, le laboratoire a salué l'aide accordée pour ce "véritable outil de prévention indispensable". Cette mesure pourrait donc permettre de refaire rentrer le port du préservatif masculin dans le processus médical, et de faire des économies à l'échelle individuelle, et globale!

Se faire prescrire des préservatifs par son médecin, ce sera bientôt possible.

Cette annonce est à rapprocher de l'objectif fixé dans la stratégie nationale de santé du quinquennat: zéro nouvelle infection à VIH et l'élimination des infections sexuellement transmissibles en tant que problèmes majeurs de santé publique en 2030. Au total, 120 millions de préservatifs ont été vendus en France l'an dernier, selon Majorelle.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL