Les robots prêts à envahir le JT — Chine

Pierre Vaugeois
Novembre 10, 2018

L'agence de presse Xinhua (Chine nouvelle) et Sogou ont dévoilé cette semaine un présentateur de télévision basé sur l'intelligence artificielle.

Dévoilée lors de World Internet Conference de Wuzhen le 7 novembre 2018, cette intelligence artificielle a été créée à partir de vidéos de reportages du présentateur en question. Ce journaliste virtuel possède toutes les capacités nécessaires à la présentation d'un journal parlé et est même exempté des "défauts " humains: il ne nécessite pas de salaire et est disponible à toute heure du jour comme de la nuit, week-ends compris.

Dopé à l'intelligence artificielle et au machine learning (en français, l'apprentissage automatique), cet hôte, somme tout assez sommaire, peut néanmoins commenter de manière autonome des vidéos en direct et lire des textes sur un prompteur aussi naturellement qu'un vrai professionnel, affirment ses concepteurs.

D'après l'agence de presse officielle, qui dispose de son propre service de télévision, les deux robots ont été mis au point en collaboration avec Sogou, une entreprise pékinoise spécialiste de la reconnaissance vocale. Avec un atout non négligeable, qui ferait hurler dans les médias occidentaux: il peut travailler 24 heures sur 24 heures et sept jours sur sept!

"Il est désormais officiellement membre de la rédaction de Chine nouvelle", a expliqué l'agence. Il a été modélisé d'après un présentateur bien réel de l'agence et il reprend également sa voix.

Ce plan a toutefois été mis en veilleuse ces derniers mois, à la suite des accusations du président américain Donald Trump selon lesquelles ces innovations seraient pillées aux États-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL