Les seniors pauvres sont toujours plus nombreux

Xavier Trudeau
Novembre 8, 2018

Le Secours catholique a accueilli 1,4 million de personnes en 2017, dont de plus en plus de séniors, s'inquiète-t-elle dans un rapport publié jeudi 8 novembre. Selon ce document intitulé "Notre Etat de la pauvreté en France 2018", les plus de 50 ans représentent désormais "un tiers" des personnes rencontrées, "contre un peu plus d'un quart en 2010".

Selon l'association, cette tendance est le fruit du chômage de longue durée, de parcours professionnels hachés, comme pour les femmes au foyer.

Le profil des personnes accueillies au Secours catholique en 2017. "(.) Les ruptures de vie sont plus fréquentes et le phénomène est appelé à s'accentuer", alerte-t-il. Et la part des seniors, des plus de 60 ans, augmentent de 5 points en seulement huit ans. Souvent isolés, ces seniors n'arrivent plus à joindre les deux bouts avec leur retraite ou leur minimum vieillesse.

"Les plus précaires restent les familles, les femmes et les enfants", rappelle cependant Bernard Thibaud. Elles représentent 56,1 % des adultes fréquentant l'association. Celles qui sont françaises sont souvent des mères isolées (40%) ou des femmes seules (30%). L'année dernière, 1,4 millions de personnes ont demandé l'aide de l'association, pour manger, se chauffer ou tout simplement être écouté. On est bien loin du seuil de pauvreté, 1026 euros par mois. Un quart des ménages éligibles aux allocations familiales rencontrés par l'association ne les réclament pas.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL