Les tourments de Baudelaire s’arrachent à 234000 euros — Fontainebleau

Pierre Vaugeois
Novembre 5, 2018

Elle fera désormais partie d'une collection privée française, a précisé la maison d'enchères, située à Fontainebleau, près de Paris.

"Quand Mademoiselle Jeanne Lemer vous remettra cette lettre, je serai mort". Il se donnera un coup de couteau sans conséquences graves. Il a alors 24 ans et vivra jusqu'à 46 ans. Sept pages et demi estimées entre 60 000 et 80 000 euros puisque son auteur n'est autre que le poète Charles Baudelaire, qui y écrit "Je me tue parce que je me crois immortel ". La publication de ce recueil englobant la quasi-totalité de sa production en vers, de 1840 jusqu'à sa mort en 1867, scandalisa la société conformiste de l'époque. Des lettres de Barbey d'Aurevilly, Delacroix, Hugo, Manet, qui lui sont adressées, sont aussi rassemblées dans cette collection.

À noter que la lettre du peintre Eugène Delacroix à Charles Baudelaire, adjugée à 7 540 euros, a été préemptée par l'Etat pour le musée Delacroix (Paris, VI).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL