Marc-Olivier Fogiel, bouleversé par le tsunami en Thaïlande: "J'ai fait des choses que je n'aurais pas dû faire"

Pierre Vaugeois
Novembre 6, 2018

L'animateur est bien évidemment revenu sur sa famille et sur ses deux filles ainsi que son livre "Qu'est-ce qu'elle a ma famille?".

"J'ai appris qu'il fallait se recentrer sur l'essentiel, si je peux résumer", a-t-il confié. Au détour d'une question, Catherine Ceylac l'interroge sur le tsunami de 2004 dont il a survécu. L'homme est en vacances quand la vague, responsable de la mort de 250 000 personnes, vient bousculer sa vie. "C'est impossible pour moi de parler de ce que j'ai vu là-bas", répond Marc-Olivier Fogiel. Pour autant, près de quinze ans après, l'animateur français peine encore à s'épancher sur le sujet: " C'est compliqué d'en parler pour moi.

"J'ai essayé de le faire en analyse", a-t-il poursuivi.

En mai, Marc-Olivier Fogiel s'était déjà exprimé sur son état d'esprit à la suite de ce drame.

L'ancien footballeur David Ginola, le comédien Thierry Lhermitte ou encore l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl font également partie des rescapés de cette catastrophe.

Et de conclure, des larmes dans la voix, en expliquant qu'il ne pourra pas raconter son expérience: "J'ai fait des choses là-bas que je n'aurais pas dû faire parce que je n'étais pas capable de les assumer après coup. On est porté par une espèce de nécessité vitale en pensant qu'on est à la hauteur parce qu'on est rescapé et qu'on est quasiment les seuls rescapés.et finalement il y a des gens dont c'est le métier d'aller aider les sinistrés, j'aurais pas dû, je ne regrette rien mais je saurai pas en parler aujourd'hui".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL