Mika se confie sur le harcèlement scolaire qu'il a subi

Pierre Vaugeois
Novembre 9, 2018

Le chanteur d'origine libanaise raconte avoir été victime de harcèlement scolaire pendant une longue période et d'en avoir beaucoup souffert. Alors que Mika s'est construit une image de chanteur solaire et positif avec des titres pop (Relax, Take It Easy, Elle me dit), il revient sur une période particulièrement difficile de son enfance.

Il raconte avoir été harcelé et humilié par une enseignante alors qu'il n'avait que 8 ans et qu'il débarquait à Londres avec sa famille. "Elle a décidé que c'était moi, que c'était moi qu'elle allait harceler". J'étais mis sur une chaise, où je devais attendre pendant une heure, deux heures, sans bouger. "Je demandais d'aller à la toilette, j'avais pas le droit et je faisais pipi sur ma chaise".

Les débuts de l'adolescence ont été très durs également, notamment lorsqu'il était au lycée Charles de Gaulle de Londres. "Ils m'appelaient le Libanais, le pédé " se souvient Mika, pour qui cette expérience n'était "pas seulement des mots ". Il arrivera toujours 5 minutes en retard à chaque cours, histoire de se glisser à sa place et éviter les intercours et les confrontations. "Mika a en effet développé des troubles de l'apprentissage " très sévères, très sérieux ", a-t-il expliqué". "J'ai arrêté de parler". "Je n'écrivais plus, je lisais très mal. Et j'avais honte de le dire à ma famille, à mes parents, parce que c'est comme si je n'étais pas assez normal". "Je cachais la réalité de ce qui se passait, ce qui veut dire que je me retrouvais seul à l'école, seul en rentrant de l'école, seul à la maison".

"J'aimerais bien dire que je n'ai pas de cicatrices, mais ce serait un mensonge".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL