Mohammed VI veut tourner la page des tensions avec l'Algérie ! (Vidéo)

Claudine Rigal
Novembre 8, 2018

Le Maroc est prêt pour un dialogue direct avec l'Algérie afin de surmonter les divergences bilatérales, a déclaré le roi du Maroc Mohammed VI dans un discours prononcé mardi soir.

L'Algérie a, suite au différend sur le Sarhara occidental, fermé ses frontières terrestres avec le Maroc depuis 2014.

Dans son discours, Mohammed VI propose de relancer les relations bilatérales.

Le roi du Maroc, Mohamed VI, propose à l'Algérie " la création d'un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation ".

Ainsi, poursuit-il, " le futur mécanisme pourra constituer le cadre pratique d'une coopération, centrée sur les différentes questions bilatérales.

"Le Maroc est ouvert à d'éventuelles propositions et initiatives émanant de l'Algérie pour désamorcer le blocage dans lequel se trouvent les relations entre les deux pays voisins frères ", a dit le Souverain, ajoutant qu'en vertu de son mandat, ce mécanisme "devra s'engager à examiner toutes les questions bilatérales, avec franchise, objectivité, sincérité et bonne foi, sans conditions ni exceptions, selon un agenda ouvert ". Un discours qui contraste avec les attaques formulées d'habitude à chaque occasion, et qui sont immédiatement relayées et amplifiées par les médias et la classe politique à la solde du Makhzen, avec une rhétorique usitée vouant aux gémonies le voisin de l'Est et l'accusant, notamment, de chercher à saborder l'avènement d'un Maghreb uni et à menacer systématiquement la paix et la stabilité de la région.

"Néanmoins, nous devons faire preuve de réalisme et convenir que les relations entre nos deux pays échappent à la normalité, créant, de fait, une situation inacceptable ", a souligné le roi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL