Pétrole: le Brent revient sous les 70 dollars

Xavier Trudeau
Novembre 12, 2018

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prix du baril de Brent est passé vendredi sous la barre des 70 dollars pour la première fois depuis avril, et celui du baril new-yorkais WTI sous les 60 dollars, en baisse pour le neuvième mois consécutif.

Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 71,66 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Octobre n'a pas été noir que pour les actions.

En effet, en sortant de l'accord sur le nucléaire iranien et en réimposant des sanctions sur l'industrie pétrolière de Téhéran, l'administration américaine avait affirmé vouloir abaisser les exportations iraniennes à zéro baril lors de l'application des sanctions début novembre.

Selon Fawad Razaqzada, analyste pour Forex.com, les responsables discuteront probablement "de la nécessité d'un retour à un respect de l'accord à 100%", après la décision de Washington d'accorder des exemptions à huit importateurs de pétrole iranien.

D'autre part, les sanctions américaines contre l'Iran qui menaçaient de faire baisser l'offre mondiale et de faire grimper les prix se sont avérées moins sévères que prévu.

En outre, l'Organisation et ses partenaires, dont la Russie, avaient décidé en juin d'assouplir leur accord de limitation de la production afin de répondre aux inquiétudes des investisseurs. "Les prix ont dans un premier temps grimpé avec des informations de presse qui évoquaient une réflexion de l'Opep sur de possibles baisses de production l'année prochaine", ont commenté les analystes de JBC Energy.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL