À partir d'aujourd'hui, les françaises travaillent gratuitement — Inégalités salariales

Claudine Rigal
Novembre 6, 2018

Vous êtes une femme? Une date loin d'être choisie au hasard: symboliquement, c'est à partir de 15h35 "et environ 5 secondes " ce jour-là que les Françaises travailleront "gratuitement " jusqu'à la fin de l'année, si l'on compare leurs salaires à ceux de leurs collègues masculins, selon les calculs du collectif.

#6Novembre15h35: à travail égal... salaire inégal!

Pour être plus précis, c'est donc aujourd'hui, à 15h35, que les femmes ne seront plus être rémunérées pour leur travail, en comparaison des hommes. Car du 6 novembre au 31 décembre, il reste 15,2% des jours ouvrés de l'année, ce qui correspond à la différence de rémunération* entre salariés et salariées, d'après la dernière étude 2018 d'Eurostat portant sur des relevés de 2016.

Bien qu'assez révélateurs, ces chiffres sont toutefois à manipuler avec précaution, puisqu'ils ne prennent en compte que les écarts de revenus entre hommes et femmes qui travaillent. Rien à voir donc avec le fait que les femmes occupent plus souvent que les hommes des temps partiels ou des emplois moins qualifiés.

Le collectif Les Glorieuses réclame un congé paternité équivalent au congé maternité. Notamment, les entreprises de plus de cinquante salariés où des inégalités sont constatées auront trois ans pour remédier à la situation sous peine de sanctions financières.

Un "certificat d'égalité obligatoire" pour les entreprises, qui seront tenues de prouver qu'elles paient de la même façon hommes et femmes pour des postes équivalents. Comme tous les ans, il lance un appel à une mobilisation massive afin de lutter contre cette injustice qui touche les Françaises. "À ce rythme-là, nous pouvons attendre 2168 pour arriver à l'égalité", a-t-il déploré dans son communiqué.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL