Trump s'attire les foudres de Rihanna — Etats-Unis

Pierre Vaugeois
Novembre 7, 2018

Elle rebondissait sur le tweet de Philip Rucker, journaliste du "Washington Post" expliquant que "les meetings de Trump ne ressemblent à rien d'autre en politique": "Actuellement, la chanson de Rihanna "Don't Stop The Music " passe à fond à Chattanooga pendant que des assistants distribuent des t-shirts Trump gratuitement dans la foule, comme à un match de basket". Lundi, la chanteuse a critiqué l'utilisation de sa chanson "Don't Stop The Music" lors d'un meeting de Donald Trump à Chattanooga, dans le Tennessee, à quelques jours des élections de mi-mandat.

Rihanna n'est pas la seule artiste à s'opposer à l'utilisation de ses chansons par Donald Trump.

"Plus pour longtemps. Ni moi, ni mes proches ne seraient à un des rassemblements". Le président américain semble en effet avoir pris l'habitude d'utiliser les morceaux d'innombrables artistes pour animer ses meetings, et ce sans leur consentement préalable. Le même jour que Rihanna, Axl Ros a également dénoncé cette situation sur ses réseaux.

Elle appuie la candidature du démocrate Andrew Gillum au poste de gouverneur de la Floride et elle a refusé de chanter au prochain Super Bowl, en soutien à Colin Kaepernick, qui dénonce la brutalité policière. " Floride: vous avez l'occasion de changer l'histoire de cette élection, écrit-elle". Si vous êtes fatigués d'avoir le sentiment d'être inutile en politique, vous savez que la chose la plus importante que vous pouvez faire est de soutenir un candidat qui s'intéressera aux problèmes sérieux. Et VOTE OUI à l'amendement 4 pour rétablir le droit de voteaux individus qui ont déjà payé leurs dettes envers la société.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL