Un scandale chez les jeunes du PSG ?

Solenn Plantier
Novembre 10, 2018

Contacté par RTL, le PSG se défend de toute discrimination et mène actuellement une enquête interne avec l'aide de ses avocats pour définir d'éventuelles responsabilités. D'après une enquête "entamée sur la foi des documents" issus des Football Leaks, par Mediapart et "Envoyé spécial", tout porte à croire qu'entre 2013 et 2018, des recruteurs du club parisien ont fiché ethniquement de jeunes joueurs dont les profils avaient retenu leur attention. Et de dénoncer une "initiative personnelle du responsable de ce département". "Deux ans plus tard, dans la case origine, il écrit: Afrique noire ", selon Mediapart.

Le PSG a pour sa part confirmé officiellement dans un communiqué "que des formulaires avec des contenus illégaux [avaient] été utilisés entre 2013 et 2018 par la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Ile-de-France". " Il y a un problème sur l'orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d'Antillais et d'Africains sur Paris ", aurait-il alors déclaré. Westerloppe et Olivier Létang, directeur sportif de l'époque (aujourd'hui président de Rennes) se sont contentés de rétorquer à Mediapart que "cette affaire concerne le PSG ".

La ministre demande par ailleurs à la Fédération française de football et à la Ligue de football professionnel "d'examiner ce dossier dans les plus brefs délais" et ajoute que "l'Etat se réserve la possibilité de donner toutes suites utiles à cette affaire". "Au-delà de la violation flagrante des valeurs du sport, d'égalité et de respect, et des engagements affichés par le club de lutter contre le racisme et les discriminations, ces pratiques si elles sont confirmées tombent sous le coup de la loi", indique l'association. Celle du 6 janvier 1978 stipule en effet qu'il est "interdit de recueillir et d'enregistrer des informations faisant apparaître les origines raciales ou ethniques, ainsi que les appartenances religieuses des personnes". "Notre commission juridique est saisie", ajoute la Licra sur son compte Twitter.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL