Wizz Air défend sa politique de bagage cabine payant | Nouvelles

Xavier Trudeau
Novembre 2, 2018

Depuis ce jeudi 1er novembre, les passagers de la compagnie low cost Ryanair doivent payer une redevance pour les bagages de moins de 10 kg qui les accompagnent en cabine et faisaient jusque-là partie du prix du billet.

"Les passagers non prioritaires qui n'ont pas ajouté un bagage à leur réservation peuvent toujours acheter un bagage enregistré de 10kg au comptoir de dépôt des bagages pour 20€ ou à la porte d'embarquement pour 25€", explique la compagnie irlandaise. Seuls les passagers disposant d'un bagage cabine de moins de 10 kilos aux dimensions maximum de 40x30x20 centimètres pourront embarquer sans surcoût.

Pour les sacs et valisettes dont la taille dépasse les mesures autorisées, le coût de transport a été fixé à 25 euros. En dévoilant cette nouvelle politique relative aux bagages, Ryanair avait souligné vouloir réduire les délais à l'embarquement en incitant davantage de passagers à enregistrer leurs bagages en soute, y compris les petites valises à roulettes. En Italie, l'Antitrust a été saisie par des associations de consommateurs. Ceci représente "une charge prévisible pour le consommateur, qui devrait être intégrée dans le tarif standard", a jugé l'Antitrust.

Ryanair avait annoncé jeudi son intention de faire appel de l'ordre de l'autorité de la concurrence italienne. "Une autorité de la concurrence n'a pas compétence sur tout ce qui a trait à la sécurité aérienne et à la ponctualité". "On enregistrait nos bagages au stand Ryanair et on nous a appris que pour notre retour le semaine prochaine, on allait devoir payer pour mettre nos valises en cabine", assure-t-elle. Les clients "premium " ne seront pas concernés par cette nouvelle politique tarifaire sur les bagages, a précisé la compagnie aérienne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL