Alerte au tsunami en Alaska après un tremblement de terre — États-Unis

Claudine Rigal
Décembre 3, 2018

Malgré des dommages causés aux routes et aux bâtiments, aucun décès ni blessé grave n'a été signalé, ont déclaré des responsables. "C'était clair que c'était quelque chose de bien plus fort que ce qu'on a d'habitude", a dit le maire d'Anchorage, Ethan Berkowitz, cité par CNN.

Aucune victime n'était signalée peu après le séisme, dont l'origine était située à seulement 13 km au nord d'Anchorage (environ 300.000 habitants), mais la police de la ville faisait état "d'importants dégâts d'infrastructures".

Selon de nombreux témoignages, le tremblement de terre a été violemment ressenti par la population, heureusement habituée aux séismes dans un Etat qui en ressent plusieurs dizaines chaque année, généralement de faible intensité. Il a fait trembler les bâtiments d'Anchorage, la plus ville la plus peuplée (380 000 habitants dans l'agglomération) du 49e Etat des Etats-Unis.

" De nombreuses habitations et bâtiments sont endommagés". De nombreux ponts et routes sont coupés.

Une route fissurée à Kenai après un tremblement de terre en Alaska le 30 novembre 2018 /Caroline Huber  AFP
Une route fissurée à Kenai après un tremblement de terre en Alaska le 30 novembre 2018 Caroline Huber AFP

" Si vous pouvez voir à travers les murs, ce n'est pas bon". Si votre maison a l'air de pencher, ce n'est pas bon. Il a été suivi de plusieurs répliques dans les minutes qui ont suivi la secousse initiale. En conséquence, les autorités américaines ont décidé de lancer une alerte au tsunami dans cette zone, proche du continent russe notamment. Le président américain Donald Trump a approuvé l'état d'urgence pour l'Alaska et ordonné une assistance de l'État fédéral.

L'Université d'Alaska à Anchorage (UAA) a fermé son campus et a appelé tous ses employés "non essentiels" à rentrer chez eux tandis que les écoles appelaient les parents à venir chercher leurs enfants "lorsqu'ils jugeraient être en mesure de le faire sans danger".

Le trafic aérien à l'aéroport d'Anchorage a été suspendu le temps d'évaluer les dégâts, mais a rouvert en fin de matinée et la compagnie Alaska Airlines a annoncé qu'elle reprenait ses rotations avec Anchorage, tant au départ qu'à l'arrivée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL